Nos Principes

La Grande Loge Unie du Cameroun et la politique

Tous les membres de la Grande Loge Unie du Cameroun sont libres, à titre individuel, de prendre quelque position politique quel qu’elle soit si celle-ci n’est pas contraire aux principes de l’Ordre maçonnique. Mais la Grande Loge Unie du Cameroun ne peut prendre aucune position dans le débat politique.

Le Convent, le Conseil de l’Ordre, le Grand Maître de la Grande Loge Unie du Cameroun ne s’autoriseraient à alerter l’opinion publique que si de graves atteintes étaient portées contre les libertés et les droits de l’Hommes.

La Grande Loge Unie du Cameroun et la religion

La Grande Loge Unie du Cameroun ne s’immisce dans aucune controverse touchant à des questions confessionnelles. Chaque Franc-Maçon de la Grande Loge Unie du Cameroun est totalement libre en matière de religion, mais se doit de respecter les convictions de ses Frères. C’est, ici encore, la volonté de « Centre de l’Union » des Constitutions d’Anderson.

La Grande Loge Unie du Cameroun est adogmatique : si, dans leur travail en Loge, ses membres recherchent la vérité, elle ne prétend pas la détenir.

La Grande Loge Unie du Cameroun et les femmes

La Grande Loge Unie du Cameroun est traditionnellement et strictement une Obédience masculine. Elle a cependant contribué à l’installation au Cameroun d’une Loge de la « Grande Loge Féminine de France » avec laquelle la Grande Loge Unie du Cameroun entretient d’excellentes relations.

La Grande Loge Unie du Cameroun, Société initiatique

L’initiation permet le passage des ténèbres à la lumière. Elle a pour principe de faire descendre l’homme en lui-même, afin qu’il découvre les dimensions de sa vie intérieure, sa place dans le cosmos, le sens de son destin. 

L’initiation est une longue quête qui amène le Franc-Maçon, affermi dans sa démarche, à la conquête du Beau, du Vrai, du Juste. 

La méthode maçonnique repose sur la compréhension et l’utilisation des symboles traditionnels.

La Grande Loge Unie du Cameroun et Le Secret Maçonnique

Le secret maçonnique est avant tout de nature spirituelle, et ne recouvre aucun complot politique et aucun affairisme. En premier lieu, il réside en effet dans le caractère absolument incommunicable de l’expérience initiatique. Le vécu est toujours indispensable et ne peut être restitué dans le discours rationnel.

Pour être authentique et efficace, ce vécu initiatique ne peut exister qu’entre gens pratiquant la même méthode, soumis aux mêmes règles, se réclamant d’une tradition commune, ce qui conduit à exclure des lieux où il se pratique toute personne qui ne s’est pas engagée dans ce chemin.

Le secret maçonnique est requis du Franc-Maçon sur deux points essentiels :

Le contenu de l’initiation pour les motifs qui viennent d’être exposés.

La qualité maçonnique d’autrui. En effet, si chaque Franc-Maçon est libre de faire état de sa qualité, il ne doit jamais, en public, faire état de celle d’autrui, qui, peut-être, souhaite la discrétion en la matière.